Système reproducteur féminin - Tomber Enceinte Rapidement
1476
single,single-post,postid-1476,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Système reproducteur féminin

trompes de fallope, anatomie reproductrice féminine

09 Mar Système reproducteur féminin

Vous voulez tomber enceinte, comprenez votre corps, et le système reproducteur féminin.
Les ovaires sont de petites glandes
de la taille et de la forme d’une amende, http://tomberenceinterapidement.fr/wp-includes/js/tinymce/plugins/wordpress/img/trans.gifsitués de chaque côté de l’utérus et de la paroi du bassin. Les ovaires produisent des hormones sexuelles féminines comme l’œstrogène et la progestérone ainsi que les ovules (communément appelé œuf), les gamètes femelles. Les œufs sont produits à partir de cellules d’ovocytes qui se développent lentement tout au long de la vie, des le début de la vie d’une femme. Ils atteignent leur maturité après la puberté. Chaque mois, pendant l’ovulation, un ovule mature est libéré. L’ovule se déplace de l’ovaire à la trompe de Fallope, ou il peut être fécondé avant d’atteindre l’utérus.

Les trompes de Fallope sont deux tubes musculaires qui s’étendent à partir du coin supérieur droit et gauche de l’utérus au bord des ovaires. L’extrémité des tubes de Fallope a une structure en forme d’entonnoir appelé  infundibulum, qui est couvert de petites saillies en forme de doigts appelés fimbriae. Placées entre les ovaires et l’utérus, la fonction des trompes de Fallope est d’amener jusqu’à l’utérus les ovules fabriqués chaque mois par les ovaires.

L’utérus  est une poche très vascularisée en forme de poire, cet organe est situé dans le petit bassin (ou pelvis). Relié aux deux trompes de Fallope sur son extrémité supérieure et au vagin (via le col de l’utérus) sur son extrémité inférieure. L’utérus accueillera l’embryon et permettra sa croissance. La paroi interne de l’utérus est une muqueuse appelée endomètre qui réagit aux œstrogènes.

L’épaisseur de l’endomètre varie au cours du cycle menstruel. Il s’épaissit afin de permettre au futur embryon de bien s’implanter.

Le col utérin est obturé par un mucus épais (glaire cervicale), au moment de l’ovulation ce mucus épais devient fin et perméable. C’est donc au moment de l’ovulation que la glaire cervicale devient perméable et permet au sperme de passer.

Si la fécondation n’a pas lieu, l’endomètre finit par se détruire, provoquant les menstruations.

À l’inverse si la fécondation a lieu, l’œuf migre depuis les ovaires à travers les trompes de Fallope pour finalement effectuer la nidation dans l’utérus.

No Comments

Post A Comment