Les causes fréquentes de l’infertilité féminine

De nombreuses causes d’infertilité chez la femme peuvent être recensées.
Mais deux facteurs  représentent 70% des cas: les maladies tubaires et les 
problèmes d’ovulation. Il est également important de noter que dans 5% des cas d’infertilité, la femme souffre de plusieurs pathologies à la fois.

Les maladies tubaires:
On entend par maladies tubaires les dysfonctionnements organiques ou fonctionnels qui touchent une ou les deux trompes de Fallope. Les troubles au niveau des trompes de Fallope : l’impossibilité aux spermatozoïdes de féconder l’ovule, ou que l’embryon ne puisse allez dans l’utérus.

Les troubles ovulatoires:
Parfois les ovaires n’arrivent pas à produire normalement des ovules. Les raisons sont nombreuses et variées : stress, prise de poids, syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) …

L’endométriose:
La muqueuse utérine se développe en dehors de la cavité utérine. L’endométriose en est une maladie encore mal comprise. Le risque essentiel de cette maladie est l’infertilité.

Les troubles utérins :
les troubles utérins quels qu’en soit leur origine ne représente que environ 0.3% des cas.

Concernant l’infertilité féminine même quand la cause est dépistée et traitée, malheureusement vous ne tombez pas forcément enceinte.

Parallèlement à un traitement un traitement holistique donne d’excellents résultats. la médecine traditionnelle va traiter ce qu’elle voit, une approche holistique va permettre de traiter son corps dans son intégralité.

Comment faire pour tomber vite enceinte ? faites un bilan médical, et surtout ne négligez pas les médecines alternatives;

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire