Exploration de l’infertilité: Les spermatozoïdes peuvent-ils rencontrer l’ovocyte ?

Cette question revient à évaluer la perméabilité des voies génitales, c’est-à-dire de l’utérus et des trompes, pour s’assurer qu’aucun obstacle ne s’oppose à la migration des spermatozoïdes vers l’ovocyte.

L’examen le plus souvent prescrit est une hystérosalpingographie. Il s’agit d’une de radiographies de l’utérus (hystéro-) et des trompes (salpingo-). Pour visualiser ces organes creux et s’assurer de leur perméabilité, il faut injecter un produit de contraste opaque aux rayons X par le col de l’utérus.

Lorsqu’il n’y a pas d’obstacle, le produit injecté rempli la cavité utérine, diffuse jusqu’à l’extrémité de chacune des trompes de Fallope et finalement se disperse autour de chaque ovaire dans la cavité péritonéale. Pendant l’examen, plusieurs clichés radiographiques sont réalisés sous différents angles pour repérer d’éventuelles anomalies de la cavité utérine et vérifier qu’il n’existe aucune entrave au passage du produit de contraste dans les trompes.

Quel que soit le résultat de l’examen, vous devez rester unis avec votre partenaire, et garder l’espoir et la confiance dans votre volonté de tomber enceinte. Personne ne peut, et n’a le droit de vous dire « c’est impossible ».

Que peut-on appréhender de cet examen ?

On peut craindre évidemment l’annonce d’une obstruction tubaire bilatérale. Autrement dit, les trompes de Fallope sont bouchées des deux côtés. Cette observation permet de comprendre l’infertilité du couple : si le produit de contraste ne passe pas, les spermatozoïdes ne passent pas non plus…

La fécondation ne peut donc pas avoir lieu. Devant cette situation, et sans préjuger d’autres éléments du bilan, le recours à la fécondation in vitro (FIV) est fréquemment évoqué.

Les trompes peuvent également être abîmées, dilatées et, dans ce cas, ne pas pouvoir assurer le rôle de façon satisfaisante. En fonction du diagnostic, le médecin peut préconiser un traitement chirurgical ou, lorsqu’il ne s’impose pas, proposer une tentative de fécondation in vitro.

Le temps vous semble long, ce sont des moments douloureux, mais d’autres couples comme vous, avec des bilans difficiles ont réussi.

En parallèle de la médecine traditionnelle, ne négligez pas d’autres pistes qui peuvent vous aider à concevoir un bébé.

[button link= »http://go.62797361726168746c76z2ec656e6365696e7465.1.1tpe.net » color= »red » size= »3″ target= »self »]Lisez ces témoignages, cliquez ici pour en savoir plus…[/button]