Faire un bilan de fertilité, cherchez les causes - Tomber Enceinte Rapidement
2350
single,single-post,postid-2350,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Faire un bilan de fertilité, cherchez les causes

bilan de fertilite conseils pour tomber enceinte

08 Mar Faire un bilan de fertilité, cherchez les causes

Conseils pour tomber enceinte rapidement. Si pendant plusieurs mois, vous avez eu des rapports sexuels pour tomber enceinte , vous avez suivi un régime alimentaire adapté, vous avez modifié vos habitudes de vie, et que vous n’êtes toujours pas enceinte.

Vous devez prendre rendez-vous avec votre médecin et commencer à chercher les causes. Votre médecin vous orientera chez un spécialiste qui vous questionnera tous les deux sur votre vie sexuelle et vos antécédents médicaux.

Les examens se pratiquent de manière progressive. En général on commence par des analyses de sang afin de doser vos hormones. Pour l’homme le spermogramme et des tests hormonaux.

Il n’est pas toujours nécessaire de pratiquer des examens invasifs chez la femme. Les causes de l’infertilité se font par élimination. Par exemple si la femme a des problèmes hormonaux et son partenaire une faible numération des spermatozoïdes, ces deux causes seront d’abord traitées.

On ne pratique un examen invasif type cœlioscopie qu’après avoir vérifié que les dosages hormonaux sont bons ainsi que le spermogramme. Il faut compter deux ou trois mois afin de réaliser un bilan de fertilité. Certains examens ne se font qu’à des moments précis du cycle menstruel.

Comment faire pour tomber enceinte:

Les examens les plus courants :

– Chez les deux partenaires :

Détail des antécédents médicaux, VIH, hépatite B et C, MST : syphilis/blennorragie/Chlamydia, bilan génétique en cas d’antécédents familiaux par exemple mucoviscidose.

Chez l’homme :

Spermogramme, tests hormonaux

-Chez la femme :

Température corporelle basale, rubéole, détermination du rhésus, hormones lutéinisantes (LH), hormone folliculostimulante (FSH), œstradiol, progestérone, tests de Hühner, échographie, hystérosalpingographie (HSG), cœlioscopie, hystéroscopie, biopsie endométriale, bilan immunologique.

Les examens doivent être pratiqués à votre rythme. Continuez à agir de manière holistique le temps des investigations médicales. N’oubliez pas que vous devez être dans les meilleures conditions physiques et psychologiques possibles pour votre future grossesse. Acupuncture, yoga, médecines douces, doivent être poursuivis, vous augmenterez vos chances de faire un bébé .

Vous avez commencé un bilan de fertilité afin de connaître la source de votre problème. Vos émotions sont très fortes, vous souhaitez connaître la cause de votre déception, de votre attente. Cette période peut être difficile à vivre pour le couple, et vous rendre plus  anxieux et nerveux. Essayer de positiver, de penser que les résultats vont vous apporter des réponses et des solutions. Pensez à votre couple, à rester solidaire, à garder une vie intime harmonieuse.

 

 

No Comments

Post A Comment