Désir de maternité tardive, plus difficile mais possible - Tomber Enceinte Rapidement
3166
single,single-post,postid-3166,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Désir de maternité tardive, plus difficile mais possible

tomber enceinte grossesse tardive tomber enceinte rapidement

28 Août Désir de maternité tardive, plus difficile mais possible

Vous avez entre 30 et 40 ans, et vous souhaitez tomber enceinte. Vous êtes de plus en plus de femmes à vouloir concevoir un bébé tardivement.

Plusieurs raisons expliquent ces désirs de maternité tardive.

Vous avez dû faire un choix difficile, votre vie professionnelle et votre vie de famille. Le monde du travail oblige parfois à repousser le moment de tomber enceinte.

La limite de l’âge de la procréation se profile très vite.

Parfois ce sont les circonstances de la vie privée qui provoque le désir d’une grossesse tardive.

Un remariage, une nouvelle vie amoureuse, donne envie de s’engager dans une grossesse.

Sur le plan biologique, de façon générale une femme peut-être enceinte de 13 à 49 ans.

On considère que l’âge le plus favorable, celui où la grossesse a toutes les chances de se dérouler sans problème se situe entre 20 et 25 ans. C’est dans cette tranche d’âge que la majorité des femmes sont au maximum de leur fécondité.

Tomber enceinte rapidement vers 40 ans est  plus difficile. Faire un bébé peut demander un délai  plus long, de l’ordre de un an voir plus.
Le taux d’infertilité physique ou inexpliquée augmente avec l’âge.

Aujourd’hui, les progrès de l’obstétrique permettent d’affirmer qu’il est possible d’avoir des enfants, même tardivement, sans risque.

Certains conseils pour tomber enceinte sont les mêmes quelques soit votre âge.

Après six mois de relations sexuelles normales, si vous n’êtes pas enceinte, commencez à consulter, et à faire un bilan de santé.

Vous devez savoir si votre infertilité et due à une cause physique, ou si vous êtes dans le cas d’une infertilité inexpliquée.

Les causes psychologiques qui sont souvent liées à l’infertilité inexpliquée sont souvent plus importantes vers 35, 40 ans.

Votre désir d’enfant est réel et profond, mais certains blocages psychologiques inconscients peuvent nuire à votre fertilité.

Vous avez la trentaine ou plus, vous pouvez être sujettes à des « blocages inconscients » envers la grossesse. Vous sentez que l’horloge biologique joue contre vous, et la panique s’installe, ce qui affecte la fertilité. C’est un cercle vicieux.

Faites votre bilan de santé, et n’oubliez pas que les thérapies alternatives sont là pour vous aider quel que soit la cause de votre infertilité.

Le corps et l’esprit ne peuvent être dissociés.

 

 

 

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.